top of page

MATERIA INCOGNITA

JANA

REVEDIN

 

 

 

 

 

 

Fondatrice-Présidente du Global Award for Sustainable Architecture

Venise · Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 · MASTERCLASS INTERDISCIPLINAIRE

© Martin Rauchenwald 

INTERVENTION.

L'ARCHITECTE ET L'EXISTANT : CONSTRUIRE AVEC CE QUI EST DÉJÀ LÀ

DISCIPLINES.

ARCHITECTURE & VILLE DURABLE

EXPERTISES.

MOUVEMENT BAUHAUS, PROCESSUS PARTICIPATIFS, PÉDAGOGIE ACTIVE

APPROCHES.

Théorie

Sa théorie de « la conception radicante » propose des modes de transformation collective de la ville contemporaine. Il s’agit de rompre avec la conception moderniste des formes urbaines, qui ne lisait la ville que par son plan directeur, et d’élaborer une morphologie urbaine « en oeuvre ouverte ».

Utilisant des processus participatifs, la conception radicante s’attache à démontrer par quels moyens le projet in situ., entendu comme processus partagé (co-programmation, co-conception et co-construction), peut être à la fois modélisable et évolutif.

Auteure d’ouvrages de référence sur l’architecture et la ville durables, et sur leur enracinement éthique et socio-politique dans l’histoire du Bauhaus, mouvement réformiste allemand dont elle est spécialiste, Jana Revedin a publié ou présenté depuis 2010 plus de 25 ouvrages monographiques et 120 articles scientifiques, lors de conférences nationales et internationales. Elle enseigne, travaille et écrit dans sa langue, l’allemand, ainsi qu’en anglais, français, italien et espagnol.

Reconnaissances

Son agence d’architecture et d’urbanisme, fondée à Venise et à Wernberg, Carinthie, en 1996, a reçu de nombreux Prix régionaux et nationaux en Italie, Autriche et Allemagne.

Parmi ses Prix internationaux :

*Prix AESOP pour l’excellence de l’enseignement (2013)

*Prix mondial du Concours de revitalisation urbaine du logement de masse d’ONU Habitat (2014). 

*Médaille de la direction de thèse de doctorat d’excellence, Académie d’Architecture, 2016

*Médaille de la prospective, Académie d’Architecture, 2017.

Jana Revedin est Chevalier des Arts et Lettres (2014) et membre de l‘Académie d’Architecture (2023) .

 

Ci-contre : Underground Central Station, Naples (Italy). In design development, Benedetta Tagliablue (Miralles Tagliabue EMBT), lauréate du Global Award for Sustainable Architecture 2023 autour du thème "L"architecture est expérimentation".© Photo Lourdes Jansana

Ci-dessous : Wall House,, Auroville (Inde), Anupama Kundo (Anupama Kundo architectes), lauréate du Global Award for Sustainable Architecture 2022 autour du thème "Le territoire : menace ou opportunité ?" © Photo Javier Callejas

À PROPOS.

PUBLICATIONS.

Marie-Hélène Contal, Jana Revedin, Sustainable Design 10. Le territoire : menace ou opportunité, Éditions Alternatives / Cité de l'architecture & du patrimoine, 2023.

 

Jana Revedin, L’Architecte et l’existant : Construire avec ce qui est déjà là, avant-propos par Charles Landry, Éditions Gallimard, collection Manifesto, 2022.

Parcours

Née à Constance (Allemagne), Jana Revedin, architecte, docteur en sciences architecturales et urbaines et professeur titulaire d’architecture et d’urbanisme des ENSA, a étudié l’architecture et l’urbanisme à Buenos Aires, Princeton et à l’Ecole Polytechnique de Milan. Elle a commencé à enseigner en tant qu’assistante d’Aldo Rossi à l'Université IUAV de Venise. C’est à l’IUAV qu’elle a présenté son doctorat sur le thème :  « Le rôle de l’espace public au service du développement des citoyens et de la démocratie dans la pensée du mouvement réformiste allemand du Bauhaus ».

Titulaire d’une habilitation à diriger des recherches délivrée par le Ministère des Universités et de la Recherche d’Italie en 2000, elle a été nommée professeure associée d’architecture et d’urbanisme à l’Université Beuth de Berlin et à l’Université d’Umeà en Suède puis professeur titulaire au Blekinge Institute of Technology à Karlskrona, Suède. En 2016, elle est nommée professeur titulaire d’architecture et d’urbanisme à l’École Spéciale d’Architecture à Paris. Professeure invitée à l’ENSA de Lyon de 2017 à 2019, elle est membre du laboratoire de recherche ENSAL-LAURE « Environnement, ville, société » au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

En 2005, la Commission Européenne l’a nommée commissaire du premier Concours étudiant européen d’architecture durable (gau:di), dont les projets lauréats ont été exposés aux Biennales de Venise 2008, 2010 et 2012.

 

En 2006, elle a créé le Global Award for Sustainabe Architecture, qui, sous patronage de l’UNESCO, est décerné chaque année à 5 architectes engagés dans la recherche d’une nouvelle éthique architecturale et urbaine.

Ce mouvement a donné naissance à un collectif mondial (80 lauréats entre 2007 et 2023, venus des 5 continents), qui se consacre à l’échange et à l’expérimentation, dans les champs techniques et scientifiques.

En 2022, elle a été Commissaire de l’exposition « Terre ! Land in Sight ! », produite par la Cité de l’architecture & du patrimoine et formant la section internationale de la Biennale Architecture et Paysage d’Ile-de-France à Versailles.

 

Ci-dessous : Outdoor resort, Mandailles-Saint-Julien (France), 2019, Simon Teyssou arch. (Atelier du Rouget Simon Teyssou & Associés, lauréat du Global Award for Sustainable Architecture 2023 autour du thème "L’architecture est expérimentation". © Photo Benoît Alazard

bottom of page