top of page

MATERIA INCOGNITA

EMMANUEL
TIBLOUX

 

 

 

 

 

 

Directeur de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD)

Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

1 · MASTERCLASS INTERDISCIPLINAIRE

 

© Beryl Libault 

L'EnsAD, une école en prise sur la diversité de nos milieux de vie

Parce qu’ils sont historiquement les arts de la maison, les arts de vivre et d’habiter, et que ces questions nous sont aujourd’hui adressées à l’échelle de notre maison terrestre, les arts décoratifs sont les arts de notre temps, de ses enjeux et de ses défis. Ils ont aussi pour ces mêmes raisons, vocation à être en prise sur les territoires et leurs transitions, dans une dynamique d’ouverture et de décentrement.

 

C’est dans cet esprit que l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs a lancé en 2021 deux programmes expérimentaux, l’un en banlieue, La Renverse, l’autre en milieu rural, Design des Mondes Ruraux. Dans les deux cas, le projet est conçu en relation étroite avec l’ensemble des composantes de l’écosystème, humaines, culturelles, économique et politique, dans une visée transformatrice et concrète, soucieuse de révéler le potentiel du territoire. 

Design des Mondes Ruraux, un modèle au bilan transformateur

Dans la mesure où la société est en train de s’y recomposer, que les services y sont à réinventer et que de nouveaux usages du monde s’y cherchent et s’y projettent, les zones rurales peuvent être appréhendées comme de véritables laboratoires d’innovation sociale, ou plus simplement de l’art de vivre, articulé à la grande question des temps présents, à savoir celle de l’habitabilité. C’est sur la base de ces considérations que l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs a mis en place à Nontron, en Dordogne, le programme Post-Master Design des Mondes Ruraux, qui conjugue l'école de terrain et le bureau d'étude, avec l’ambition de contribuer à la vitalité des territoires ruraux par le design, selon un principe de réponse à des problématiques locales et de co-construction entre étudiants et habitants. La formation s’organise en effet, autour de trois commandes par an, passées par des acteurs public ou privé, qui correspondent à des problématiques situées d’intérêt général au service du territoire.

Ci-contre : Précieuse Matière,  Diplôme Master d'architecture intérieure, Carla Genty. Photo © Amelie Canon 

APPROCHES.

INTERVENTION.

DESIGN DES MONDES RURAUX & DESIGN DES TERRITOIRE

DISCIPLINES.

ARTS DÉCORATIFS ET TRANSITION ÉCOLOGIQUE

EXPERTISES.

ARTS & DESIGN, CULTURE & ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Programme Design des territoires, une ambition nationale en ruralité, portée par l’EnsAD

Sur la base de ce succès, la ministre de la Culture a confirmé, lors de sa visite à Nontron en janvier 2024, l’engagement de l’État pour pérenniser le programme Design des Mondes Ruraux en Dordogne et a souhaité essaimer cette démarche en l’amplifiant d’une ambition nationale Design des Territoires.

Ce programme propose une approche par les milieux, en distinguant quatre autres territoires, représentant des cadres de vie variés, tous concernés par des problématiques spécifiques que le design peut aider à résoudre : les milieux littoraux ; les milieux insulaires ; les milieux montagnards ; les milieux forestiers. 

 

Un programme « Design des massifs » sera lancé dans le Livradois Forez, dans le Puy de Dôme, en 2024, avec pour ambition d’accompagner les territoires vers l’après-neige et de travailler sur les conflits d’usage entre agro-pastoralisme et tourisme vert. Les trois autres programmes feront l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt pour un lancement prévu entre 2025 et 2026.

Autres projets innovants

L'EnsAD est également active en matière d'expérimentation de matériaux naturels innovants, d'économie circulaire, de transmission des savoir-faire et de développement de l'entrepreneuriat.

Portée par l’EnsAD et DECATHLON, une nouvelle chaire de recherche, de création et de production intitulée « Écodesign et Création », a vu le jour en 2022, afin de répondre, par le design sous toutes ses formes, aux grands défis de la transition écologique.

 

Née de la rencontre des engagements de DECATHLON en matière d’innovation et d’éco-conception et de ceux de l’EnsAD en matière de création et de transition, la Chaire œuvrera à faire émerger des solutions durables face aux enjeux écologiques, dans les domaines des loisirs, du sport et du care.

Lauréat de France 2030 en 2023, le projet « Re-SOuRCE » entend agir en faveur de la transmission des savoir-faire, la création de nouveaux outils, le développement du réemploi et de la circularité dans les industries culturelles d’excellence.

Conduit par le Campus Mode, Métiers d’Art et Design/Manufacture des Gobelins, l’EnsAD est partenaire de ce projet aux côtés d’autres acteurs majeurs des industries culturelles et créatives tels que le Comité Colbert, membre fondateur de « Re-SOuRCE », qui réunit 93 maisons de luxe françaises, 17 institutions culturelles et 6 maisons de luxe européennes, ainsi que des acteurs économiques et territoriaux à l’image de la Chambre des métiers et de l’artisanat Provence-Alpes-Côte d’Azur et France Travail Provence-Alpes Côtes d’Azur.

Ci-contre : Programme Post-Master Design des Mondes Ruraux.

Photo © Victor Cornec

À PROPOS.

SITE WEB.

PUBLICATIONS.

Sous la direction d'Emmanuel Tibloux, avec le concours d'Ariane Brioist, Pour un design des mondes ruraux, Éditions Berger-Levrault, collection Au fil du débat-Action publique, 2024.

Parcours

Nommé par l’ex-ministre de la Culture, Françoise Nyssen, Emmanuel Tibloux est, depuis l’été 2018, directeur de l’École nationale supérieure des arts décoratifs., Ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et titulaire d’un DEA de lettres modernes, il a dirigé l’École supérieure d’art et de design de Saint-Etienne, l’École régionale des Beaux-Arts de Valence, l’Institut français de Bilbao et l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon. Il a présidé l’Andéa — Association nationale des écoles supérieures d’art,  de 2009 à 2017. 

Dans le cadre ou en marge de ses activités professionnelles, Emmanuel Tibloux a conçu plusieurs expositions ou programmes de conférences ou vidéos. Il développe également une activité éditoriale et de publication soutenue et intervient régulièrement dans la presse, sous forme de tribunes, articles ou entretiens sur l’art, le design, la culture et l’éducation. 

 

Sous l’impulsion d’Emmanuel Tibloux, l’EnsAD est le premier établissement d’enseignement supérieur à se doter d’un plan de transition écologique en 2019, et s’engage à ce titre, à travers sa pédagogie, sa recherche, ses pratiques, ses partenariats et son fonctionnement quotidien, à faire évoluer les usages, de l’innovation sociale par le design à l’amélioration de la vie quotidienne et des environnements, en passant par l’éthique, l’intérêt général et le soin entendu au sens large.

Ci-dessus : Les Objets Nourriciers, Diplôme Master Design objet - 2021, Lily Saillant. Photo © Amélie Canon

Ci-contre : Diplôme Master Design objet - 2023, Théophile de Bascher. Photo © Amélie Canon

Ci-dessous : Le Sens de la matière, Diplôme Master d'Architecture d'intérieure - 2022, Enzo Denarie. Photo © Amélie Canon 

bottom of page